Locations
EVENT Sep 01
ABSTRACT Jun 30
Abstract days left 3
Viewed 132 times

Al-Kimiya -Call for Papers for Issue Number 17- Université Saint-Joseph de Beyrouth

Beyrouth- Lebanon
Organization: Faculté de Langues et de traduction (FdLT), Université Saint-Joseph de Beyrouth
Categories: Lingustics, Miscellaneous
Event Date: 2019-09-01 Abstract Due: 2019-06-30

Al-Kimiya - Journal of the Faculté de langues et de traduction (FdLT)

Call for Papers for Issue Number 17

 

The Thematic Section

 

The theme for the next issue of Al-Kimiya, the Journal of the Faculté de Langues et de traduction of the Université Saint-Joseph de Beyrouth, is: “Transformation: Translation and languages”.

 

The concept of transformation is present in several disciplines in human and social sciences as well as in the exact sciences. Each time, it has a specific meaning, but with a constant dimension linked to change. Transforming and / or being transformed is undoubtedly inherent in all human activity. The concept is reflected and studied in various fields ranging from philosophy and sociology to linguistics, biology, mathematics, chemistry to name a few.


For the next issue of Al-Kimiya we propose to focus on this concept in the areas of languages ??and translation. Close concepts that cannot be treated as synonyms can also lead to reflection. In transformation there is certainly change of form but also metamorphosis, mutation, even evolution or alteration...

In terms of languages, transformation can be seen as a reflection of the dynamic nature of languages ??and their users. Languages ??change, evolve through many factors including the creativity of their users. But this is sometimes done at the cost of painful contacts with other languages. How to qualify the relationship between languages ??today? What role does the psychosocial dimension play in the relationship of subjects to their mother tongues or foreign languages? Languages ??are being transformed but are also able to transform the speaking subjects. Does the learner of a foreign language, the bilingual, change personality or identity?
 
In translation, the problem is no less complex. The famous statement of Georges Mounin cannot be dismissed: "all arguments against translation can be summed up in one: it is not the original". We are now far from doubting the possibility of translating, but we cannot avoid thinking about the transformations that the source text undergoes. The nature of these changes is at the heart of thinking. The concepts of subjectivity, creativity, loss and equivalence have not lost their relevance and could be questioned. Is the meaning transformed in translation or is it revealed?
 
The question of transformation could also be addressed historically as well at the level of the changes that the translator's profession has undergone: professional and social status, human translation v/s machine translation, digital use, etc.
 
The main axes of research covered in the framework of this theme are the following (non-exhaustive list):
 
-          Languages in contact: transformation and evolution;
-          Psychosocial and cultural dimensions in languages or translation;
-          Creativity and transformation of languages;
-          Transformations through language: effects on self-perception and personality;
-          Transformation of texts by translation: subjectivity and creativity, loss and equivalence;
-          Transformation of the profession of translator;
-          Transformation through translation: historical and social dimensions.
 

Researchers wishing to submit their contribution are requested to send it to the following address: may.haddad@usj.edu.lb, before September 1, 2019.

 Proposals for Varia section and book reviews will also be received.


Indicative references

Huot, H. (dir). (2018). Multilinguisme: diversité des approches. Revue française de linguistique appliquée, 23(2). Repéré à https://www.cairn.info/revue-francaise-de-linguistique-appliquee-2018-2.htm

Huot, H. (dir). (2013). Langues en contact. Revue française de linguistique appliquée, 18(2). Repéré à https://www.cairn.info/revue-francaise-de-linguistique-appliquee-2013-2.htm

David, B. (2007) Bilingualism: Four Assumptions and Four Responses, International Journal of Innovation in Language Learning and Teaching, 1(1). 66-82, DOI: 10.2167/ illt043.0

Key, A. (2018). Language between God and the Poets: Ma‘na in the Eleventh Century. Oakland, California: University of California Press. Retrieved from http://ezproxy.usj.edu.lb:2200/stable/j.ctv941sks

Foz, C. (2006). Translation, History and the Translation Scholar. In Bastin G. & Bandia P. (Eds.), Charting the Future of Translation History (p.131-144). Ottawa: University of Ottawa Press. Retrieved from http://ezproxy.usj.edu.lb:2200/stable/j.ctt1ckpfkh.11

Elena, S. (2017). The Influence of a Foreign Versus Native Language on Creativity. Creativity Research Journal, 29(4). 426-432, DOI: 10.1080/10400419.2017.1376544

Jullien, F. (2017, novembre). Traduire l’écart ou ne pas se fier à la fidélité. Conférence aux 35èmes assises de la traduction littéraire à Arles. Repéré à https://www.atlas-citl.org/34-e-assises-de-la-traduction-litteraire-arles-2017/

Masson, J-Y. (2017, novembre). Faut-il brûler les belles infidèles. Conférence aux 35èmes assises de la traduction littéraire à Arles. Repéré à https://www.atlas-citl.org/34-e-assises-de-la-traduction-litteraire-arles-2017/

 

Presentation

 

Al-Kimiya is a journal published by the Faculté de Langues et de traduction (FdLT) of the Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ).

Founded in 2001-2002 under this name from the annals of the Institut de langues et de traduction (ILT), Al-Kimiya publishes mainly research papers in the fields of translation, interpretation and languages particularly, translation, terminology, history of translation, intercultural communication, translation teaching, language teaching and language sciences.

It is a biannual, multilingual journal receiving original articles in French, Arabic, English, Spanish, Italian and German. Each issue includes a thematic section focused on a specific subject that may be common to the specific disciplines of translation and languages, a Varia section and a reviews section of recent books published in the fields covered by the journal.

Al-Kimiya is a space for reflection giving the floor to researchers, instructors, PhD students and professionals in translation and language.

Type of publication: hard copy

ISSN: 2410-3128

 

Scientific Board

Bert Barry (Saint Louis University- USA)

Christian Balliu (ISTI- Université Libre de Bruxelles-Belgium)

Enrico Monti (Université de Haute Alsace- France)

Gina Abou Fadel Saad (FdLT- Université Saint-Joseph de Beyrouth, Lebanon)

Hannelore Lee-Jahnke (Former Director of ETI, FTI- Université de Genève-Switzerland)

Jean Soubrier (Université Lumière Lyon 2-Professor Emeritus-France)

Julio Murillo (Universitat  Autónoma de Barcelona-Spain)

Marianne Lederer (ESIT- Université Sorbonne Nouvelle-Paris3-Professor Emeritus-France)

May Hobeika Haddad (FdLT- Université Saint-Joseph de Beyrouth, Lebanon)

Nadine Riachi Haddad (FdLT- Université Saint-Joseph de Beyrouth, Lebanon)

Nicolas Froeliger (Université Paris Diderot-Paris7-France)

Stéphanie Schwerter (Université Polytechnique- Hauts-de-France- France)

 

Editor-in-chief: May Hobeika Haddad

 

Editorial policy


Calls for contributions for the thematic section are launched twice a year. However, contributions dealing with various and original issues may be received at any time of the year for possible publication in the Varia section.

Al-Kimiya only accepts original, unpublished articles not submitted to another journal. Plagiarism results in an automatic rejection of the article.

 

All contributions are subject to an evaluation process:

1.      The authors send their text by email including:

o   The title of the contribution

o   Two abstracts of the article: one in the language of the article and the other in English, 600 to 800 characters each

o   3 to 5 keywords in both languages of the abstracts

o   The text:

§  The article: 25000 to 35000 characters (with spaces)

§  The book review: 7000 to 10000 characters (with spaces)  

o   Biobibliographic note of the author (500 to 800 characters)

2.      The article is first examined by the editor-in-chief and then submitted to a double-blind peer review by two experts of the reading committee.

3.      The experts complete and sign a form giving their opinions and recommendations.

4.      Authors are notified of the results of the evaluation within 6 weeks and can make the requested changes within 20 to 30 days.

5.      The manuscript is reviewed by the editorial committee and possibly by a third expert.

6.      The final decision taken by the editorial committee is transmitted to the author.

 

The members of the reading committee are clearly listed on each issue published.

 


Formatting

 

The editors will take care of the styling of the articles. However, authors are requested to respect the following formal instructions:

- Font: Times New Roman, Title: 14 points in bold (in capital letters). Name of the author: 10 points, name followed by the academic title and function. Abstract: 10 points. Text: 12 points with single spacing. Footnotes: 10 points. For Arabic texts: Simplified Arabic. Title: 16 points in bold. Name of the author: 12 points, name followed by the academic title and function. Abstract: 12 points. Text: 14 points with single spacing. Notes: 10 points.

- The keywords (3 to 5) are separated by a comma.

- Headings are marked in bold at the beginning of the paragraph.

- Short quotations (less than 3 lines) in the body of the text between inverted commas, long quotations indented in 10 points.

- The bibliographical references in the body of the text follow the norms: (Name of the author, date, page)

- Footnotes, numbered on each page, are reserved for substantial comments and additional information.

- The bibliography placed at the end of the article follows the APA style, 6th edition.

 

 

Al-Kimiya  - Revue de la Faculté de langues et de traduction

 

Appel à contribution pour le numéro 17

 

Le dossier thématique

La thématique retenue pour le numéro 17 d’Al-Kimiya, la Revue de la Faculté de langues et de traduction de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, est : « Transformations : traduction et langues ».

Le concept de transformation est présent dans plusieurs disciplines en sciences humaines et sociales ainsi qu’en sciences exactes. Il revêt à chaque fois une acception spécifique avec toutefois une dimension constante liée au changement. Transformer et/ou se transformer est inhérent sans doute à toute activité humaine. Le concept est réfléchi et étudié dans divers domaines allant de la philosophie et de la sociologie à la linguistique en passant par la biologie, les mathématiques et la chimie et bien d’autres.

Nous proposons, pour le prochain numéro d’Al-K?m?ya de nous intéresser à ce concept dans les domaines des langues et de la traduction. Les concepts proches qui ne peuvent aucunement être traités comme synonymes peuvent eux aussi pousser de l’avant la réflexion. Dans transformation il y a certes changement de forme mais aussi parfois métamorphose, mutation, voire évolution ou altération…

En matière de langues, la transformation peut être perçue comme le reflet du caractère dynamique des langues et de leurs usagers. Les langues changent, évoluent grâce à plusieurs facteurs dont la créativité de leurs utilisateurs. Mais ceci se fait parfois au prix de contacts douloureux avec d’autres langues. Comment qualifier le rapport des langues entre elles aujourd’hui? Quel rôle joue la dimension psychosociale dans le rapport des sujets à leurs langues maternelles ou étrangères? Les langues se transforment mais sont aptes aussi à transformer les sujets parlants. L’apprenant d’une langue étrangère, le bilingue change-t-il de personnalité ou d’identité?

En traduction, le problème n’est pas moins complexe. La fameuse affirmation de Georges Mounin ne peut être écartée: « tous les arguments contre la traduction se résument en un seul : elle n’est pas l’original ». Nous sommes loin de douter encore de la possibilité de traduire, mais nous ne pouvons pas, pour autant, éviter de penser aux transformations que subit le texte source. La nature de ces changements est au cœur de la réflexion. Les concepts de subjectivité, de créativité, de perte et d’équivalence n’ont pas perdu de leur actualité et pourraient être remis en question.  Le sens se transforme-t-il en traduction ou se révèle-t-il?

La question de transformation pourrait également être abordée sur le plan historique et au niveau du changement du métier du traducteur : son statut professionnel et social, la traduction humaine v/s la traduction automatique, le numérique etc. 

Ce dossier thématique propose les axes de recherche suivants (liste non-exhaustive) :

-          Les langues en contact : transformations et évolution.

-          Dimensions psychosociale et culturelle en langues ou en traduction.

-          Créativité et transformations en langues.

-          Transformations par la langue : effets sur la perception de soi et sur la personnalité.

-          Transformations du texte en traduction : subjectivité et créativité – perte et équivalence.

-          Transformations du métier de traducteur.

-          Transformation par la traduction : dimensions historique et sociale.

Les chercheurs désireux de soumettre leur contribution sont priés de l’envoyer à l’adresse suivante : may.haddad@usj.edu.lb, avant le 1er septembre 2019.

Des propositions d’articles pour les sections Varia et comptes rendus seront également reçues.

 

Références indicatives

Huot, H. (dir). (2018). Multilinguisme: diversité des approches. Revue française de linguistique appliquée, 23(2). Repéré à https://www.cairn.info/revue-francaise-de-linguistique-appliquee-2018-2.htm

Huot, H. (dir). (2013). Langues en contact. Revue française de linguistique appliquée, 18(2). Repéré à https://www.cairn.info/revue-francaise-de-linguistique-appliquee-2013-2.htm

David, B. (2007) Bilingualism: Four Assumptions and Four Responses, International Journal of Innovation in Language Learning and Teaching, 1(1). 66-82, DOI: 10.2167/ illt043.0

Key, A. (2018). Language between God and the Poets: Ma‘na in the Eleventh Century. Oakland, California: University of California Press. Retrieved from http://ezproxy.usj.edu.lb:2200/stable/j.ctv941sks

Foz, C. (2006). Translation, History and the Translation Scholar. In Bastin G. & Bandia P. (Eds.), Charting the Future of Translation History (p.131-144). Ottawa: University of Ottawa Press. Retrieved from http://ezproxy.usj.edu.lb:2200/stable/j.ctt1ckpfkh.11

Elena, S. (2017). The Influence of a Foreign Versus Native Language on Creativity. Creativity Research Journal, 29(4). 426-432, DOI: 10.1080/10400419.2017.1376544

Jullien, F. (2017, novembre). Traduire l’écart ou ne pas se fier à la fidélité. Conférence aux 35èmes assises de la traduction littéraire à Arles. Repéré à https://www.atlas-citl.org/34-e-assises-de-la-traduction-litteraire-arles-2017/

Masson, J-Y. (2017, novembre). Faut-il brûler les belles infidèles. Conférence aux 35èmes assises de la traduction littéraire à Arles. Repéré à https://www.atlas-citl.org/34-e-assises-de-la-traduction-litteraire-arles-2017/

 

Présentation de la revue

 

Al-Kimiya est une revue publiée par la Faculté de langues et de traduction (FdLT) de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ).

 

La revue Al-Kimiya, fondée en 2001-2002 sous cette appellation à partir des annales de l’Institut de langues et de traduction (ILT), publie principalement les recherches en traduction, en interprétation et en langues : traductologie, terminologie, histoire de la traduction, communication interculturelle, enseignement de la traduction, enseignement des langues et sciences du langage.

C’est une revue biannuelle plurilingue recevant des articles originaux en français, en arabe, en anglais, en espagnol, en italien et en allemand. Chaque numéro comprend un dossier thématique centré sur un sujet spécifique pouvant être commun aux disciplines propres à la traduction et aux langues, une section Varia et une section de comptes rendus d’ouvrages récents dans les domaines de la revue.

Al-Kimiya se veut un espace de réflexion donnant la parole aux chercheurs, enseignants, doctorants et professionnels des métiers de traduction et de langues.

Type de support : papier

ISSN : 2410-3128

 

Comité scientifique

 

Bert Barry (Saint Louis University- USA)

Christian Balliu (ISTI- Université Libre de Bruxelles-Belgique)

Enrico Monti (Université de Haute Alsace- France)

Gina Abou Fadel Saad (FdLT- Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban)

Hannelore Lee-Jahnke (Ex directrice de l’ETI, FTI- Université de Genève-Suisse)

Jean Soubrier (Université Lumière Lyon 2- Professeur émérite-France)

Julio Murillo (Universitat  Autónoma de Barcelona -Espagne)

Marianne Lederer (ESIT- Université Sorbonne Nouvelle-Paris3-Professeur émérite-France)

May Hobeika Haddad (FdLT- Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban)

Nadine Riachi Haddad (FdLT- Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban)

Nicolas Froeliger (Université Paris Diderot-Paris7-France)

Stéphanie Schwerter (Université Polytechnique- Hauts-de-France- France)

Rédactrice en chef: May Hobeika Haddad

 

Politique éditoriale

Les appels à contribution pour le dossier thématique sont lancés deux fois par an. Cependant, les contributions traitant de problématiques diverses et originales peuvent être reçues à tout moment de l’année pour une publication éventuelle dans la section Varia.

Al-Kimiya n’accepte que les articles originaux, non publiés et non soumis à une autre revue. Le plagiat aboutit à un rejet automatique de l’article.

 

Toutes les contributions sont soumises à un processus d’évaluation :

1-      Les auteurs envoient leur texte par courriel comportant :

 

o   Le titre de la contribution

o   Deux résumés de l’article : l’un dans la langue de l’article et l’autre en anglais, de 600 à 800 signes chacun.

o   3 à 5 mots-clés dans les deux langues des résumés

o   Le texte :

§  L’article : 25000 à 35000 signes, espaces compris

§  Les comptes rendus : 7000 à 10000 signes, espaces compris.

o   Une notice biobibliographique de l’auteur (500 à 800 signes) 

 

2-      L’article est examiné d’abord par le rédacteur en chef qui le soumet à l’évaluation en double aveugle par deux experts du comité de lecture.

3-      Les experts complètent et signent un formulaire donnant leurs avis et recommandations.

4-      Les auteurs sont avertis des résultats de l’évaluation dans un délai de 6 semaines et peuvent apporter les modifications demandées dans un délai de 20 à 30 jours.

5-      Le manuscrit est réexaminé par le comité de rédaction et éventuellement par un troisième expert.

6-      La décision finale prise par le comité de rédaction est transmise à l’auteur.

 

La liste des membres du comité de lecture formé des évaluateurs est clairement mentionnée à la publication de chaque numéro.

 

La mise en forme

 

La rédaction se chargera du stylage des articles. Toutefois, les auteurs sont priés de respecter les consignes formelles suivantes :

-          Police : Times New Roman, Titre : 14 points en gras (en lettres majuscules). Nom de l’auteur : 10 points, nom suivi du titre académique et fonction. Résumé : 10 points. Texte: 12 points avec interligne simple. Notes de bas de page: 10 points. Pour les textes en arabe: Simplified Arabic. Titre : 16 points en gras. Nom de l’auteur: 12 points, nom suivi du titre académique et fonction. Résumé : 12 points. Texte : 14 points avec interligne simple. Notes: 10 points.

-          Les mots-clés (3 à 5) sont séparés par une virgule. 

-          Les titres secondaires sont marqués en caractère gras en tête de paragraphe.

-          Les citations courtes (moins de 3 lignes) dans le corps du texte entre guillemets, les citations longues en exergue du texte en 10 points.

-          Les références bibliographiques dans le corps du texte suivent les normes : (Nom de l’auteur, date, page)

-          Les notes de bas de page sont réservées aux commentaires substantiels et informations complémentaires. Elles sont numérotées à chaque page.

-          La bibliographie placée en fin d’article suit les normes APA, 6ème édition.

Exemple pour les monographies :

Nom de l’auteur, Initiale du prénom. (Année). Titre du livre : sous-titre. Lieu de publication : Maison d’édition.

 

Exemples pour les articles :

Nom de l’auteur, Initiale du prénom. (Année). Titre de l’article. Titre de la revue, volume (numéro), page de début-page de la fin.

 

Exemple pour les articles en ligne :

Nom de l’auteur, Initiale du prénom. (Année). Titre de l’article. Titre de la revue, volume (numéro), page de début-page de la fin. Repéré à adresse URL


 


 

https://www.usj.edu.lb/

may.haddad@usj.edu.lb

May Haddad